Strasbourg : la ville qui te réconcilie avec la ville

Petite virée en Alsace au mois de juillet pour découvrir Strasbourg et surtout voir les copains 🙂 Copine au top niveau visite de la ville avec commentaires et anecdotes, BlaBla entre fille autour d’un thé / carré de chocolat. Copain parfait en chef : petits plats délicieux et découverte de bonnes bières locales. Bonne humeur et convivialité on fait de ce court séjour une coupure parfaite pour attaquer le reste de l’été avant les vacances fin août.

Pour ma part, j’ai trouvé Strasbourg GÉNIALISSIMEEE, j’ai vraiment adoré : les parcs avec les ARBRES (des arbres hauts et larges comme je n’en avais jamais vu), les fontaines, la grande île avec ses canaux, le tram, les habitants charmants et no stress, les maisons à colombage et celles en grès rose, la cathédrale gothique de Notre-Dame et le quartier de la Petite France, les bretzels, la cuisine alsacienne, la verte campagne, la propreté des rues et des parcs, les vélos, les petits restaurants plus tentant les uns que les autres… Bref, je crois que j’ai tout aimé 🙂

De cette ville je garde la sensation d’une ville qui respire, un léger souffle d’air dans la nuque qui permet de supporter la chaleur continentale de l’été, des habitants vraiment détendus et souriants peuplant les parcs et les cafés, les enfants profitant avec joie des infrastructures mises à disposition par la ville… C’est une ville où il fait bon vivre et ça se sent !

restaurant ON MANGE OÙ ?

coup de cœur coup de cœur coup de cœur Sthelline : 10 rue des Tonneliers
Un salon de thé littéraire niché au cœur du centre historique de Strasbourg. Du thé, des livres et des pâtisseries « fait maison ».

on aimeLe plus : la tarte aux myrtilles, yummy !

coup de cœur coup de cœur coup de cœur Winstub Zehnerglock : 4 Rue du Vieil Hôpital
Un excellent restaurant traditionnel au cœur du centre touristique de Strasbourg. Un accueil comme à la maison avec le bisous sur les deux joues pour tout le monde et des plats régionaux délicieux servis avec le sourire.

on aimeLe plus : le classique saucisse de Francfort / Spaetzle.
La charcuterie était vraiment bonne et les pâtes à tomber, même bébé a aimé.
L’autre petit plus vaut pour les adultes : l’apéritif Ice Papillon. Voici la recette : crémant Ice, menthe, concombre, liqueur de citron vert. Très rafraîchissant !

A-VOIR-1-281x300-281x300 À FAIRE, À VOIR
coup de cœur coup de cœur coup de cœur La cathédrale gothique de Notre-Dame
Au pied de la cathédrale on se sent vraiment tout petit. Face à nous s’élève 142 m de délicates volutes, statues d’anges et scènes bibliques, rosaces et colonnes sculptées. La parure ornementale est opulente ! La couleur du grès rose changeante selon l’heure du jour et la couleur du ciel donne des airs fantastiques et mystérieux à l’édifice. À tel point que nous avons eu du mal à passer la porte pour visiter l’intérieur (l’extérieur étant déjà énergétiquement bien chargé).

Voici même une légende expliquant l’origine du vent soufflant autour de la cathédrale (racontée par la copine).
Autrefois, le Diable survolait la terre en chevauchant le vent. Il aperçut ainsi son portrait sculpté sur la cathédrale, sous l’apparence du Tentateur, courtisant les Vierges folles (Matthieu 25, 1-13). Il est re­pré­sen­té sous les traits d’un jeune homme sé­du­i­sant dont le dos s’ouvre : on en voit sor­tir des crapauds et des serpents, mais aucune des jeunes filles naïves au­x­quel­les il s’adresse ne le remarque. Très flatté et curieux, le diable entra dans la cathédrale pour voir si d’autres sculptures le re­pré­sen­tai­t à l’intérieur. Surpris par la messe du matin, le diable, retenu prisonnier dans le lieu saint, ne put en ressortir. Le vent l’attend toujours sur le parvis et hurle aujourd’hui encore d’impatience sur la place de la cathédrale. 

coup de cœur coup de cœur coup de cœur Le parc de l’Orangerie et son zoo
Un parc idéal pour les promenades en famille. Baby a adoré le zoo, le paon qui fait la roue, les canards, les singes… Je ne suis pas une grande fan des zoos préférant voir les animaux dans leur milieu naturel cependant, sans explications valables, j’aime assez ces zoos de ville (comme le parc de la tête d’or à Lyon). Le bar/restaurant du parc est très agréable, proche d’un étang avec cascade.

Une belle découverte

La plus belle découverte de ce voyage en ville ce sont, de façon étonnante, les ARBRES. Je suis encore sciée par la beauté des arbres présents dans cette ville. J’ai lu récemment « La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben et on y trouve tout un passage sur la vie rude que mènent les arbres de ville (manque d’eau, sol dense et dure, solitude…oui, oui, les arbres peuvent se sentir seul). Ce n’est apparemment pas le cas à Strasbourg. Les parcs sont vastes et bien entretenus. Les arbres sont nombreux, hauts, larges et forts.

Et puis il y a la forêt proche de Strasbourg. Elle ressemble à celle des contes de fées. Dense, haute, verte et vivante. Au pied des arbres robustes, dans les entrelacs de racines recouvertes par la mousse, on peut distinguer des visages. Les ruisseaux courent doucement vers leur destin. Au loin le son d’une cascade. L’odeur d’écorce, de terre, de roche, d’eau, de mousse est puissante mais délicate. La vive lumière d’été filtrée par les feuilles effleure notre visage et notre peau avec douceur. Le sol est souple et nos pas légers. Du pur bonheur 😉 Après quelques minutes de marche, au cœur de la forêt, agrippé à son rocher apparait un fort de grès rose aux pierres polies par le temps et le vent.

Nous sommes de retour :)

Après tout ce temps, un bébé, une maison et la vie… nous voilà de retour avec de nouvelles aventures 🙂 et un voyage à Paris en mars dernier à l’occasion du concert de Steven Wilson à l’Olympia. Et mis à part le voyage un peu stressant pour la jeune maman que je suis (je laissai bébé seul avec mamie moon pour deux jours et 600km entre nous) c’était super ! mieux c’était génialement super trop bien ! Tout d’abord, une fois le stress passé, le fait de se retrouver en amoureux nous a fait un bien fou !! Et puis Paris a fait le reste…Steven aussi 🙂

Alors le concert, parlons en :

1) l’Olympia : salle mythique de part le nombre et la variété de groupe passés dans cette salle, nous avons trouvé la salle sympa, l’agencement est agréable, on profite pleinement de son concert sur des sièges assez confortables…par contre les rangs sont serrés, gare aux grandes gambettes (comme celles de mon homme). Niveau acoustique, c’est difficile à dire, de mon côté j’ai trouvé l’acoustique plutôt bonne et je n’ai pas souffert du son trop fort (comme dans d’autres concerts ou les ingé son souvent sourds ne se rendent pas compte des décibels qui se propagent jusqu’à nos fragiles tympans). Par contre peu après le concert mon homme s’est plaint du réveil de ses acouphènes…alors y a t’il un lien ou pas ?
2) STEVEEENNN !!!! Parfait, drôle, charmant 🙂 Vjing au top, performance super pro. On s’est régalés que dire de plus : 2h de pur bonheur !
Je laisse pistache livrer son commentaire qui sera sans doute plus exhaustif et technique que le mien.

restaurant ON MANGE OÙ ?
Paris 10e
coup de cœur coup de cœur coup de cœur  Ippudo : 6 Place Jacques Bonsergent
Découvert par hasard et proche de notre hôtel, nous avons poussé la porte de ce petit restaurant japonais et dégusté de beaux et bons ramens. Équipe jeune et efficace, pas d’attente (mais il était 14h30 ou 15h quand nous nous sommes installés).

Ippudo1Ippudo2Ippudo3

Paris 10e
coup de cœur coup de cœur coup de cœur  Café le Bistrot : 32 Boulevard de Magenta
(Super petit déjeuner, ambiance sympa et équipe agréable en dépit de nos têtes de touristes pas réveillés)

café le bistrot

Paris 3e
coup de cœur coup de cœur  Korcarz (Salon de thé – Delicatessen) : 29 rue des rosiers
(Pèlerinage oblige nous nous sommes rendus rue des rosiers mais nous avons été un peu déçus cette fois par la fraîcheur des pâtisseries laissant à désirer)

Paris 10e
coup de cœur coup de cœur coup de cœur  Du pain et des idées : 34 Rue Yves Toudic
Cette boulangerie aux plafonds de verre peint et miroirs biseautés est incontestablement une merveille de boulangerie. On valide : les escargots pistache/chocolat ou framboise/chocolat 🙂 le pain chocolat-banane et les petits pains salés.

on aime pas Le moins : le prix des viennoiseries (pas loin de 4 euros pour le pain chocolat-banane si mes souvenirs sont bons mais un petit-déjeuner parfait ça n’a pas de prix 😉

on dort ou ON DORT OÙ ?
Paris 10e
Hôtel Garden Saint Martin :
35 Rue Yves Toudic – Métro Jacques Bonsergent à 2 min.
Réservation faite directement sur le site de l’hôtel. A notre arrivée, réceptionniste sympathique, souriant et qui plus est compréhensif malgré l’oubli de ma carte d’identité 🙁 Chambre propre, agréable et bonne literie. Situation idéale pour nous car proche de l’Olympia et du quartier du Marais. Nous avons aussi été surpris du calme présent dans la rue. Conclusion : bon dodo à prix raisonnable.

on aimeLe plus : La boulangerie « Du pain et des idées » juste en face de l’hôtel : les viennoiseries sont à tomber !

Du temps à perdre proche de la Gare d’Austerlitz

Nous avions 1h de temps libre avant notre départ et nous avons décidé de faire quelques pas au jardin des plantes qui jouxte la gare : très bonne idée ! Les grandes serres sont magnifiques et impressionnantes. Le jardin botanique était en friche mais je suis certaine qu’au printemps celui-ci doit livrer tout son potentiel.

on aimeLe plus : les expos proposées par le Muséum National d’Histoire Naturelle

Coup de gueule à la Palma

Aaah les magnifiques paysages de la Palma ! Son ciel bleu tous les jours, sa douceur, ses paysages volcaniques et ses fleurs blanches en papier le long des chemins…

Parce qu’on vous avez pas prévenu ? Il pousse une espèce très particulière de fleur tout au long des chemins et autres sentiers de randonnée de l’île. Une petite fleur blanche en papier négligemment abandonnée au pied d’un arbre, sous un caillou, sur un lit de feuilles mortes ou d’aiguilles de pin. Il y en a partout. Plus de 60 sur les 12 km de notre première randonnée autour d’El Pilar. Soit une tous les  200m !

Je suppose qu’il n’est pas possible de mettre des toilettes publiques tous les 200m dans ces endroits reculés et sauvages et je conçois qu’une pose pipi peut être nécessaire sur la durée d’une balade. Mais qu’est-ce qui empêche ces cochons(onnes) de ramasser leur PQ ?!? Plutôt que d’en faire profiter tout le monde et de souiller ces endroits magnifiques. Soigneusement repliés et stockés dans une poche latérale du sac à dos (voire dans une petit sac plastique à zip alloué à cet usage) ça serait quand même plus « clean » non ?

La Nature vous dit merci.

PS : pour les mégots itou, c’est quand même dingue de trouver des mégots de cigarettes écrasés à 2000m d’altitude dans l’un des plus beaux endroit de la planète…

Week-end en Auvergne

Balade au Puy de Sancy, point culminant du Massif Central avec 1 885 mètres d’altitude. C’est le plus haut sommet d’origine volcanique en France.

on aimeLes plus : le soleil, la beauté du paysage et de la vue en haut du puy, le dragon du puy et sa belle énergie (cf pistache).
on aime pas Les moins : On en a pas trouvé.

restaurant ON MANGE OÙ ?
Saint-Sauves-d’Auvergne
coup de cœur coup de cœur  Lutea : Placette du Familia
Petit restaurant découvert par hasard : Apéro charcuterie parfait, burger d’enfer, bière artisanale locale délicieuse : Brasserie des Montagnes.
Produits locaux et frais. Prix raisonnable.

on dort ou ON DORT OÙ ?
Chambres d’Hôtes Les Étangs
Lieu-dit Les Étangs – 63950 SAINT-SAUVES D’AUVERGNE
Plusieurs chambres dans une grande ferme typique fraîchement rénovée, proche de La Bourboule et de Saint-Sauves d’Auvergne. L’environnement est très calme. Jeune couple très accueillant, chambre propre et agréable (en bois), petit-dej validé.

La Bourboule

Voir la Bourboule et mourir… sans commentaire.
Jolie ville thermale.

on aimeLes plus : la bière Brasserie des Montagnes à Intermarché
brasserie des montagnes auvergne

Trois jours à Paris

Belles découvertes pendant notre rapide passage à Paris en octobre 2015.

Photoquai

Sur le chemin du Musée du Quai Branly nous avons croisé par hasard l’exposition Photoquai. Cette exposition en extérieur n’est actuellement plus en place mais vous pouvez découvrir les photographes sur le site web www.photoquai.fr. Étaient présents 40 photographes du monde entier. Les images explorent des sujets divers, nous avons particulièrement apprécié celles de Daesung Lee.

on aimeLes plus : Expo en extérieur, bord de seine, grand tirage, belle réalisation, couleur et noir et blanc.
on aime pas Les moins : la pluie…

Musée du Quai Branly

Le musée du Quai Branly ou musée des arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques est situé quai Branly dans le 7e arrondissement de Paris, le long du quai de la Seine.
La découverte débute dehors au pied du bâtiment. L’architecture réalisée par Jean Nouvel est très originale, un mélange de cubes et de courbes. Le jardin vallonné est une petite oasis de verdure, le soir les éclairages colorés créaient une ambiance magique.

Le musée : le top si on aime les arts premiers des civilisations extra-européennes. Les totems d’Océanie et les peintures aborigènes sont particulièrement impressionnants.

La librairie : Des beaux livres, des dvd sur les arts premiers et expos temporaires du musée… du bonheur pour les curieux qui aiment l’histoire et les ouvrages avec de belles images.

on aimeLes plus : la nocturne jusqu’à 22h, le musée labyrinthique, la richesse de la collection, le jardin.
on aime pas Les moins : le monde (il faut être patient).

Expo temporaire : Tatoueurs Tatoués

Une belle expo temporaire qui revient sur l’histoire du tatouage au fil du temps et des continents.

La Butte Montmartre

Un grand classique, que dire : c’est chouette ! Une belle vue, des découvertes artistiques intéressantes et originales… cependant les arbres ont tous déménagé.

on aimeLes plus : les artistes en action, la Guinness et le bagel dégusté au Corcoran’s Irish Pub.
on aime pas Les moins : le monde (récurrent à Paris).

Le Louvre

Rapide passage entre les sculptures assyriennes de la collection Ancienne Mésopotamie. Les sculptures sont grandioses, l’énergie est forte. À faire sans hésitations !

Expo temporaire : Les Mythes

C’est ta partie, pistache !

restaurant ON MANGE OÙ ?
Paris 11e
coup de cœur coup de cœur  Little Hanoï : 9 rue Mont Louis
(Très bon bo bun, longue file d’attente sur le trottoir)

bo-bun-2   bo-bun-1

coup de cœur  Rouge Limé (Brasserie) : 167 Boulevard Voltaire
(Soupe à l’oignon validée)

coup de cœur coup de cœur  Yard : 6 rue Mont Louis
Tapas inventifs et bonne découverte bière « Agent provocateur Craig Allan »

Paris 18e – À deux pas de Montmartre
coup de cœur coup de cœur coup de cœur  Corcoran’s Irish Pub : 11 rue Foyatier
(Creamy Guinness / Bagel frais trop bon et ambiance au top les jours de match)

corcoran's-2   corcoran's-1

Paris 3e
coup de cœur coup de cœur coup de cœur  Korcarz (Salon de thé – Delicatessen) : 29 rue des rosiers
(Pâtisseries à se rouler par terre)

livre DES BOUQUINS
Paris 11e
La Friche Librairie : 36 rue Léon Frot
www.la-friche.org
(Belle librairie qualitativement achalandée en BD et autres)